• ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

    Tout commence sur du papier avec un crayon et une gomme, les dessins sont photographiés
     ( pas de scann, trop long)

     

    ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite c’est Photoshop qui entre en jeu pour nettoyer et détourer les dessins

    et je mets une couleur d’arrière plan pour voir plus précisément la qualité du détourage

     

    ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor   ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et arrive la couleur sur un autre calque (produit) par dessus les dessins.
    En général ces dessins, réalisés sur papier au départ, sont les images clé, c’est à dire les
    images principales d’un mouvement.

     

    ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor  ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les images intermédiaires, je les “bricole”avec photoshop sur le  fichier
    aux paramètres d’une vidéo  16/9  HD. Une fois la séquence terminée je l’enregistre
    au format .mov, elle fait 2ou 3 secondes maximum, rarement plus. C’est prêt pour
    être importé sur un logiciel de montage vidéo.

     

    ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le décor est fait à part en image fixe, (ça peut-être une photo) et les post-it sont
    traités en séquences animées indépendantes. Une fois importées sur le logiciel de montage
     les séquences “Post-it” viendront se superposer sur une piste au dessus du personnage
    et le personnage au-dessus du décor.

     

    ma carte de nouvel an animée...l'envers du décor

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Faut savoir, pour 1minute 50 secondes de vidéo il faut travailler pendant 30jours...
    7h par jour. Donc ça demande en 1 de la  passion et en 2 une bonne dose d’inconscience.
    Ce qui a était le plus dur pour moi, c’est que le 10 décembre je n’avais encore aucune idée
    d’histoire et là j’ai du faire pas mal d’effort pour ne pas céder à la  panique.

    Souvent la nuit porte conseil

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :